RSS I  I  I  I  E-Newsletter                             

 - Please note that CIPS is currently receiving a high volume of inquiries and applications. We thank you for your patience - 

National Study Reveals Metrics on HI and HIM Labour and Skills Shortages

Partners Stress the Immediate Need for a Human Resource Strategy

TORONTO, ON (November 2, 2009) - A landmark economic study, Health Informatics and Health Information Management - Human Resources Report, identifies a serious need for increased labour and skills among Canadian Health Information (HI) and Health Information Management (HIM) professionals over the next five years.  Key findings in the report, presented during the Fall 2009 Infoway Partnership Conference, are:

  • Approximately 32,450 HI and HIM professionals are currently working in Canada.
  • An additional 6,320 to 12,330 HI and HIM professionals are needed by 2014, primarily due to the growing investment and adoption of electronic health information systems (EHIS)
  • Current vacancy rates of over 10 per cent exist for six of the 27 occupational groups studied.
  • HI and HIM professionals who require broader skills will increase from 8,880 in 2009 to between 13,690 and 32,170 by 2014. 

The requirement for HI and HIM professionals to acquire broader skills (additional knowledge, practical insight and enhanced experience beyond their original training) is driven by the implementation of large-scale investments in new EHIS technologies. The demand for training to meet these requirements exceeds the resources that professional associations are currently able to offer.


Five national organizations that play key roles in supporting the implementation of EHIS technologies in Canada have partnered on this important research to develop an evidence-based foundation from which a human resource strategy can be built. These partners include: Canadian Health Information Management Association (CHIMA), COACH: Canada's Health Informatics Association, Information and Communications Technology Council (ICTC), ITAC Health:  the Health Division of the Information Technology Association of Canada, and Canada Health Infoway.


"This study provides real metrics to substantiate the fears and views of our health partners in both the public and private sector that the successful implementation of EHIS systems is jeopardized due to the lack of qualified human resources," states Don Newsham, Co-Chair of the Study Steering Committee and Chief Executive Officer of COACH: Canada's Health Informatics Association.  "Furthermore, this is a wake-up call that we need to devise strategies to address the skills gap."

 

The study provides three recommendations:

  1. A national initiative to monitor the human resource implications of implementing EHIS, such as: HI and HIM employment numbers; capital spending on EHIS technologies; IT spending within the healthcare sector; and enrolment and graduation rates in post-secondary institutions that offer HI and HIM programs.
  2. An ongoing forecast of HI and HIM human resource requirements supported by expert consultations, strengthened data sources, and systematic industry validation.
  3. The formulation of strategies to address skills shortages including: strengthening the capacity of professional associations to develop and deliver professional development training; expanding the role of skill certification by building on certification programs that are already in place; expanding co-op and internship programs to accelerate the integration of recent graduates into the HI and HIM professional work force; and, strengthening efforts to more effectively integrate internationally trained HI & HIM professionals.

"Now that we know the size and seriousness of the skills and labour shortage, we will need to act collaboratively and quickly to devise a comprehensive human resource strategy to address the issue," says Paul Swinwood, Co-Chair of the Study Steering Committee and Executive Director of the Information and Communication Technology Council (ICTC).  "There is a real risk that the substantial investments that our governments are making in EHIS technologies will not deliver the promised benefits unless we address this human resource issue effectively."


Click here for a complete copy of the report.

 

For more information, please contact:

Gail F. Crook, CHE, CHIM
CEO and Registrar
Canadian Health Information Management Association (CHIMA)
gail.crook@echima.ca
(519) 438-6700 ext 227 

 

Don Newsham
Chief Executive Officer
COACH: Canada's Health Informatics Association
dnewsham@coachorg.com
1 888 253-8554 

 

Paul Swinwood
Executive Director
Information and Communication Technology Council (ICTC)
p.swinwood@ictc-ctic.ca
(613) 237-8551 ext. 133

 

Elaine Huesing
Executive Director
ITAC Health:  the Health Division of the Information Technology Association of Canada
ehuesing@itac.ca
(780) 489-4574


 

Une étude nationale dévoile des données sur les pénuries

de main-d'œuvre et de compétences en informatique de la santé et en gestion de l'information en matière de santé

 

TORONTO (Ontario) (2 novembre 2009) ? Une étude économique de pointe qui porte sur les ressources humaines en informatique de la santé et en gestion de l'information en matière de santé (Informatique de la santé et gestion de l'information sur la santé - Rapport sur les ressources humaines) révèle un important besoin en main-d'œuvre et en compétences chez les professionnels canadiens en informatique de la santé (IS) et en gestion de l'information en matière de santé (GIS) au cours des cinq prochaines années. Les principales constatations du rapport, présentées à la conférence du partenariat d'Inforoute de l'automne 2009, sont les suivantes.

  • Environ 32 450 professionnels en IS et GIS travaillent actuellement au Canada.
  • D'ici 2014, il faudrait de 6 320 à 12 330 professionnels supplémentaires en IS et GIS, principalement en raison des investissements et de l'adoption en hausse des systèmes d'information électronique sur la santé (SIES).
  • Six des 27 groupes professionnels étudiés comptent un taux de postes non comblés de plus de 10 p. 100.
  • Le nombre de professionnels en IS et GIS qui doivent se perfectionner augmentera de 8 880 en 2009 et entre 13 690 et 32 170 d'ici 2014.

Compte tenu de l'engagement substantiel d'investissements dans les nouveaux systèmes d'information électronique sur la santé (SIES), les professionnels en IS ET GIS doivent par ricochet acquérir de plus amples compétences (connaissances théoriques et pratiques supplémentaires et expérience poussée en sus de leur formation initiale). La demande de formation pour répondre à ces exigences excède les ressources que les associations professionnelles peuvent actuellement offrir.


Cinq organismes nationaux qui jouent un rôle clé dans la mise en œuvre des systèmes d'information électronique sur la santé au Canada se sont associés pour cette importante recherche en vue d'établir des données probantes sur lesquelles fonder une stratégie en ressources humaines. Ces partenaires comprennent l'Association canadienne interprofessionnelle du dossier de santé (ACIDS), COACH : Association canadienne d'informatique de la santé, le Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC), ACTI Santé : la division de la santé de l'Association canadienne de la technologie de l'information, et Inforoute Santé du Canada.


«  Cette étude fournit des mesures réelles pour corroborer les peurs et les points de vue de nos partenaires de santé des secteurs public et privé selon lesquels la mise en œuvre des systèmes d'information électronique sur la santé est mise en péril en raison de la pénurie de ressources humaines qualifiées, » indique Don Newsham, coprésident du Comité directeur de l'étude et président-directeur général de COACH : Association canadienne d'informatique de la santé. « En outre, cette étude sert d'avertissement : nous devons deviser des stratégies pour remédier à la pénurie de compétences. »


L'étude présente trois recommandations :

  1. Une initiative nationale pour surveiller les répercussions sur les ressources humaines de la mise en œuvre des systèmes d'information électronique sur la santé, comme : le nombre d'emplois en informatique sur la santé et en gestion de l'information sur la santé; investissements dans les systèmes d'information électronique sur la santé; dépenses relatives aux TI au sein du secteur des soins de santé; et taux d'inscription et d'obtention de diplômes dans les établissements postsecondaires qui offrent les programmes en IS et GIS.
  2. Une prévision continue des exigences en ressources humaines en IS et GIS soutenue par des consultations avec les experts, des sources de données consolidées et une validation systématique de l'industrie.
  3. La  formulation de stratégies pour remédier à la pénurie de main-d'œuvre, notamment : renforcer la capacité des associations professionnelles à développer et à donner de la formation sur le perfectionnement professionnel; accroître le rôle de la certification des compétences en tablant sur les programmes de certification qui sont déjà en place; assurer l'expansion des programmes coopératifs et de stages en vue d'accélérer l'intégration des nouveaux diplômés en informatique de la santé et en gestion de l'information en matière de santé; et accroître les efforts en vue de mieux intégrer les professionnels formés à l'étranger en informatique sur la santé et en gestion de l'information en matière de santé.


« Maintenant que nous connaissons l'ampleur et la gravité de la pénurie de main-d'œuvre et de compétences, nous devrons agir de façon concertée et promptement en vue de formuler une stratégie complète en matière de ressources humaines pour s'attaquer au problème, » affirme Paul Swinwood, coprésident du Comité directeur de l'étude et directeur général du Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC). « Il existe un risque réel que les importants investissements que nos gouvernements effectuent dans les systèmes d'information électronique sur la santé n'aboutissent pas aux avantages promis à moins que nous abordions cette question de ressources humaines de façon efficace. »


Cliquez ici pour la rapport.

 

Renseignements :
Gail F. Crook, CHE, CHIM
directrice générale et archiviste de l'ACIDS
Association canadienne interprofessionnelle des dossiers de santé (ACIDS)
gail.crook@echima.ca
519- 438?6700, poste 227 

 

Don Newsham
Président-directeur général
COACH : Association canadienne d'informatique de la santé
dnewsham@coachorg.com
1 888 253?8554 

 

Paul Swinwood
Directeur général
Conseil des technologies de l'information et des communications (CTIC)
p.swinwood@ictc?ctic.ca
(613) 237?8551, poste 133

 

Elaine Huesing
Directrice générale
Santé ACTI : Division de la santé de l'Association canadienne de la technologie de l'information.
ehuesing@itac.ca
780-489?4574 

CIPS Corporate Partners

The following organizations support CIPS' commitment to professionalism, ethics, and high standards for the I.T. profession. CIPS thanks all its partners for their contribution. Become a CIPS Corporate Partner Today! - Send an email to info@cips.ca.


RocketTheme Drupal Themes